Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 00:12

Introduction

Les gamers connaissent la marque Razer par les excellents accessoires PC qu'ils produisent. La marque s'est notamment illustrée par des souris d'une précision diabolique (2000 dpi) et des tapis de mulot hors de prix. Tant et si bien que Microsoft a fait appel à eux pour le capteur optique de la souris Microsoft Habu que voici : 

 

Ni plus ni moins qu'une Razer relookée, c'est un vrai bonheur à utiliser. Depuis lors, la marque m'a séduit.

Recemment j'ai eu vent d'un casque Razer 5.1. J'ai toujours eu du mal à faire le pas vers des casques à plus de deux voies car en plus d'un prix prohibitif, la qualité n'était généralement pas au rendez-vous.
N'ayant pas particulièrement envie de me faire rouler par le premier vendeur montgallient venu, j'ai parcouru le net à la recherche de tests du casque Razer Barracuda HP-1. Renseignements pris, j'ai fini par l'acheter, sans bien sûr avoir pu l'écouter, c'est pas comme si c'était important :(


Cet article vous présente ma vison de ce casque, c'est le simple commentaire d'un néophyte alors n'allez pas le considérer comme une bible. Je sais notamment à quel point Jefflec peut me vénérer.

Alors, commençons :

Les tests sur le net 

Ils sont unanimes sur le son en 5.1 : très bon. Que ce soit dans un jeu ou en regardant d'un DVD, les internautes sont en général très satisfaits.
Mais ils sont moins élogieux en ce qui concerne la fragilité du machin et la qualité de son en stéréo.
D'autres mettent en avant une incompatibilité avec TeamSpeak. Voyons ce qu'il en est.

Matèriel

Déballage et branchement :



Je viens à peine de le déballer et de l'installer. Le casque occupe logiquement 4 prises jack :
- Centre / caisson de basse
- stéréo avant
- stéréo arrière
- microphone

Il occupe également un port USB pour alimenter son ampli et les diodes bleues décoratives (désactivables). De fait, ce n'est pas un casque nomade. Notez que le casque est fourni avec une prise HD-DAI (physiquement, c'est une prise au format DVI) qui permet de ne brancher qu'une prise à une carte son Razer.

La finition est soignée, mais on hésitera à le filer à un enfant. D'autant qu'il pèse pas loin de 500g.
Les tests sur le net l'annonçaient comme fragile et mal foutu, mais perso, je ne trouve pas. On verra à l'usage mais jusqu'ici je n'ai pas choppé de torticoli.

Le règlage des canaux se fait au se fait au moyen de molettes situées sur la commande que vous voyez ci-dessus. La commande est prévue pour s'accrocher à une ceinture, mais encore faut il en avoir une.

En théorie : 

Voici les caractèristiques technique du Razer :
  • Razer Fidelity™ gaming audio engine
  • 8 drivers (haut-parleurs) : dont deux pour les basses fréquences
  • Entrée analogique 6 canaux
  • Contrôle individuel du volume : avant, arrière, centre, basses et principal
  • Microphone détachable uni-directionnel avec atténuation du bruit
  • Connecteur Razer High Definition-Dedicated Audio Interface™ (HD-DAI™) pour remplacer les prises jack sur une carte son Barracuda AC-1
  • Câble de 2m


Caractèristiques audio :

  • Réponse en fréquence : 50~20,000Hz
  • Impédance :
    - Haut parleur avant : 64Ω
    - Haut parleur arrière : 32Ω
    - Haut parleur central : 64Ω
    - "Caisson" de basse: 8Ω
  • Puissance totale : 330mW RMS
 Caractèristiques du microphone :
  • Réponse en fréquence : 50~16,000Hz
  • Sensibilité : -58 ± 2dB
  • Impédance : 2.2KΩ
Bien sûr, ce sont des données constructeur donc à prendre avec des pincettes désinfectées.
Plus d'infos sur le site officiel.



Tests d'écoute :

Niveau son, je l'ai testé sur mon PC en les comparant à mon kit Creative 5.1 de 2000 (spécialiste de la bouillie de grave) et à mon vieux Koss The plug qui a l'énorme avantage d'être intra-auriculaire et de reproduire des basses bien péchues. 

En DVD : 

Le son est bien là, clair et cristallin. C'est lorsque l'on descend dans les basses que ça... étonne.
Les basses sont présentes sous la forme de vibrations. C'est une sensation étrange quand on a l'habitude de les ressentir dans tout le corps au cinéma. Là, seules nos oreilles vibrent. Je me fais une raison, je n'aurai jamais la sensation d'un home cinéma avec un casque.

Sur le Koss, les basses sont hypertrophiées, mais j'aime ça dans le fond. Passer sur le Razer donne l'impression qu'il en manque. Mais à l'utilisation, le son semble en fait plus fidèle.

Sur la gestion du 5.1, rien à redire, regardez une intro Dolby ou THX, on se croirait presque devant une toile !

En jeu :
La spacialisation est toujours très réussie, on localise assez bien l'ennemi. Après 2 ou 3h de jeu, je ne le sens pas peser ou serrer mon pauvre crâne. Certains rapportent qu'après 3 à 4h de port, ses 500g se font sentir, pas étonnant remarquez.

Il était question sur les forums de problèmes avec Team Speak. J'ai pu tester avec Skype et ça passe très bien, avec Team Speak aussi. Le tout pitit micro semble très efficace. Comme quoi, ce n'est pas la taille qui compte.
 
En musique :
Les tests sur le net qualifient le casque de très bon en 5.1 et de bon en stéréo. Personnellement, du peu que j'ai pu écouter, le son me parait très bien. Comme avec le Koss, on se surprend à découvrir de nouveaux sons que l'on ne perçoit pas forcément avec un ensemble d'enceintes PC.

Basses :
A noter puisque beaucoup s'intérrogent sur le sujet : Les basses profondes (vibrantes) des "sub-woofers" ne sont présentes que lorsque le son est émis en 5.1 ou tout au moins lorsque le canal de graves (le ".1") est utilisé.
Tout cela dépend uniquement de la carte son car par certains tours de magie (mixage), il n'est pas exclu que votre carte tente d'émuler pitoyablement un son 5.1 (donc avec graves) à partir d'une source stéréo (ou autre). Les cartes son intégrées ne comportent pas à ma connaissance ce genre de fonctionnalité, pensez peut être à la carte son de Razer si vous êtes fortunés, mais il en existe d'autres :)

Conclusion :

Je relèverai que 2m de câble c'est bien, mais on ne sait pas toujours quoi faire de l'ampli en plein milieu.
En fouinant sur le web, vous le trouverez à moins des 129€ conseillés et jusqu'à 93€ sur le net. Perso, je l'ai acheté chez Oligan Gamer Shop à 94€.

Je suis bien incapable de noter ce casque de façon objective mais au moins ces quelques lignes vous orienteront peut être dans votre achat. Personnellement, j'en suis très content. Si vous êtes prêt à dépenser 100€ dans un casque Home Cinema, celui-ci est peut être votre meilleure option.

Mes plus :
- Bonne qualité sonore
- 5.1 très convainquant, la reproduction du canal de grave est surprenante mais agréable.
- Câble assez fin malgré le nombre de fils qu'il contient.
- Amplification réglable sur le boîtier indépendante des voies central, basses, latérales avant et arrière.

Mes moins :
- Impression de fragilité
- Basses moins présentes que dans un casque intra-auriculaire, mais c'est une question de goût. 
- Un poil lourd à l'usage et ce type de casque est fatalement encombrant.
- Amplificateur au milieu du câble pas toujours facile à accrocher. Y penser avant de se lever :)

Vous trouverez de nombreux tests sur le web. Comme d'habitude, les plus interessants sont les plus critiques ;)
A lire :
- Jeux Video PC
- Génération 3D
- Comparatif sur Clubic
- PC Attitude

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de Spi
  • Le blog de Spi
  • : Un blog critique sur le Nord, l'informatique, et d'autres trucs bien inutiles.
  • Contact

Déménagement

 

Halte là !

Nouvelle adresse : http://northgate.fr/

 

 

Bonjour à tous. Avant d'aller plus loin, sachez que ce blog a déménagé et n'est plus mis à jour depuis février 2010. Ca fait un bail, je ne vous le fait pas dire. Si vous cherchez le blog de Spi, il est désormais à cette adresse : http://northgate.fr/

Par contre, si vous cherchez l'un de mes vieux articles, poursuivez comme si je n'avais rien dit. ;)

Spynga.jpg

Recherche